Mon histoire personnelle

Bonjour, je m’appelle Florence MÉTÉREAU.

Mon histoire personnelle est somme toute banale mais peut-être que beaucoup d’entre vous pourront s’identifier à mon parcours.

J’ai souffert pendant de nombreuses années de mes intestins enflammés qui me rendaient la vie impossible!

Je suis née dans les années 70. Ma mère ne m’a pas allaitée parce-que ce n’était pas à la mode. J’ai reçu mon cortège de 5 vaccins dès les trois premières années de mon existence. J’ai été mise systématiquement sous antibiotiques pour toutes les pathologies, y compris les rhumes !

Ma mère avait de gros soucis pour m’alimenter. C’est simple, je n’aimais que la mie de pain trempée dans du lait !

Enfant, je faisais des crises d’acétone qui révélaient déjà une toxémie dans mon organisme. Plus tard, les problèmes de cystites et de cholestérol sont arrivés avec la prise de la pilule que j’ai dû interrompre assez rapidement. Lorsqu’on est jeune, on aime bien faire la fête, eh bien pour moi c’était un peu compliqué. L’alcool et les repas copieux me rendaient malade pendant une semaine, menant à mal mon système digestif déjà désastreux.

Pendant de longues années, j’ai consulté des spécialistes en tout genre pour m’aider à aller mieux, sans succès. Très vite, j’ai été attirée par les traitements naturels. De toute façon, tout médicament me donnait la nausée, donc je n’avais pas d’autres alternatives. Malheureusement, mes choix alimentaires m’ont de plus en plus enfoncée dans une descente aux enfers. Je ne pouvais plus rien manger du tout. Un jour, j’étais intolérante à un aliment, le lendemain à un autre. Je passais mon temps à me mettre au vert pour ensuite retomber dans l’orgie du sucré. J’avais en permanence cet horrible brouillard toxique dans le cerveau. J’étais carencée, épuisée et déprimée! Le pire dans l’histoire c’est que l’on me disait que j’étais folle, que c’était dans ma tête !

Mais avec un mari, deux enfants et un boulot, pas le temps de m’apitoyer sur mon sort. Tel un robot programmé pour accomplir ses tâches, je vivais mes journées en mode « survivor », affaiblissant mes batteries chaque jour un peu plus.

Une fois que les enfants ont grandi, j’ai retrouvé un peu plus de temps pour moi. Je me suis dit qu’il était temps de sortir de ce cercle vicieux et que s’il y avait sur Terre une personne qui pouvait m’aider, cela ne pouvait être que moi-même !

Prise de conscience

Je suis née avec un microbiote intestinal en mauvais état. Au fil des années, mon rythme de vie, le stress et une alimentation inadaptée n’ont fait qu’aggraver mon problème. J’ai donc pris conscience que je devais avant toute chose réparer mes intestins malades et aider mon organisme à se débarrasser des toxines accumulées depuis tant d’années!  J’ai donc décidé d’adopter une nouvelle hygiène de vie et de changer mes habitudes alimentaires. Cela n’a pas été simple car mon entourage ne m’a pas beaucoup soutenue, effrayé par ma crise de guérison avec son cortège d’effets secondaires. Mais j’ai suivi seule mon combat et j’y suis arrivée !

Énergie et joie de vivre retrouvées!

Plus de brouillard toxique dans ma tête, je peux enfin penser et réfléchir librement. J’ai retrouvé l’énergie pour faire toutes les activités que j’avais délaissées. Enfin, j’ai la pêche pour m’occuper de ma famille, de ma maison, de mon jardin, et j’ai repris le sport de manière régulière. Désormais, je peux aller au restaurant sans aucune appréhension. La dépression a fait place à une délicieuse envie de vivre  et de refaire des projets, comme ma formation de naturopathie !

Je souhaite que mon témoignage vous redonne l’espoir et je vous encourage à suivre mon programme “réparations intestins” pour vous  aider à sortir de ce véritable cercle vicieux. Cela ne sera pas facile, mais je serai là pour vous écouter, vous soutenir et vous accompagner étapes après étapes pour retrouver le chemin de la joie de vivre !

Voir mon article "Chouchoute tes intestins, ils te le rendront bien"!

Retrouvez-moi en consultation individuelle